Menu
.

Le mal de dos : mal du siècle. Votre chiropracteur à Draguignan soigne vos douleurs dorsales

Une des principales causes de consultation chez Elisa NUNES, chiropracteur à Draguignan (83) est le mal de dos. Plus fréquemment, il s’agit de lombalgies (douleurs du bas du dos) ou de lumbagos, de cervicalgies (douleur du cou) ou de torticolis, plus rarement de dorsalgies (douleur des dorsales). C’est ce qu’on appelle communément le « mal du siècle ».

Ces douleurs débutent par une phase aigüe, qui peut évoluer vers une phase chronique, si la cause de la douleur n’est pas éliminée rapidement et de façon adéquate. Il vaut donc mieux écouter les premiers signaux que votre corps vous envoie et consulter un chiropracteur avant qu’il ne vous empêche de fonctionner.

De nombreuses études démontrent l’efficacité de la chiropraxie dans le traitement des lombalgies et cervicalgies. Les ajustements chiropratiques (manipulations vertébrales) sont une solution sûre et efficace pour traiter ces troubles neuro-musculo-squelettiques. C’est pourquoi les chiropracteurs sont les seuls professionnels de la santé, non médecins, autorisés à procéder à ces manipulations, sans certificat médical.

Le mal de dos peut venir d’une mauvaise posture ou de mouvements répétitifs, notamment au travail. De plus en plus d’emplois nécessitent de travailler assis de manière prolongée, face à un ordinateur, ce qui favorise des troubles musculo-squelettiques. Il y a aussi les métiers physiques qui n’allègent pas les contraintes sur la colonne vertébrale.
Le mal de dos peut venir d’une dégénérescence discale ou du vieillissement accéléré du dos, notamment chez des patients qui n’ont jamais fait contrôler leur colonne vertébrale, ou n’en ont pas pris soin malgré les stress répétés qu’elle subit au cours de la vie.
Le mode de vie a un rôle important aussi dans l’apparition de ses douleurs du dos, puisqu’il est souvent lié à un manque d’activité physique, au stress quotidien, à l’alimentation ou une mauvaise hydratation.

Le mal de dos coûte cher à la sécurité sociale et correspond à 1 arrêt de travail sur 5. Les études montrent que la prévention ferait faire d’importantes économies à la sécurité sociale. La France accuse un gros retard par rapport aux pays nordiques à ce sujet.

Mal de dos

Une question ? Contactez le cabinet

Consultez également

Dernières actualités du cabinet
  • 23 février 2017

    Article 8

    Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte ...

  • 23 février 2017

    Article 7

    Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte ...

Voir toutes les actualités
Lettre d'information Recevez gratuitement ma newsletter